Fan de Spa-Francorchamps

  • Total 24h Spa : la revanche du Marc VDS Racing Team avec BMW

    11813471_10206489710375681_7469018523618982745_n.jpg?oh=e77e772ee563f797b0ed112e9bc2c2bf&oe=56468C59

    Résumé extrait du site Speedaction(http://speedactiontv.be/24_H_Spa__enfin_le_Marc_VDS_Racing_-15639-1.aspx):
    "C'est fait ! Après avoir loupé la victoire pour très peu de choses lors des dernières éditions, le Marc VDS Racing de Marc van der Straten est parvenu à ses fins en imposant une de ses BMW Z4 GT3 au terme de deux superbes tours d'horloge d'une rare intensité. Pourtant, à 5 heures de la fin, lorsque la #45 de Martin, Farfus et Werner s'immobilisait, victime de sa pompe à huile, on avait craint le pire pour la formation belge défendant les intérêts de BMW. Paradoxalement, c'est à ce moment que le Hollandais Volant Nick Catsburg fournissait son effort en portant la #46 au sommet du classement. Sur le sec ce dimanche, les Audi R8 LMS n'étaient pas capables de concurrencer les BMW Z4 sur un tour, et petit à petit, Markus Palttala, Lucas Luhr et Nick Catsburg ont creusé l'écart, pour s'imposer avec un tour d'avance. C'est un Bas Leinders en pleurs qui a accueilli la victoire du bolide aux célèbres couleurs. Pour sa dernière course de 24 Heures officielle, la Z4 a donc décroché le Graal. La nouvelle M6 GT3 peut donc monter en piste...



    Derrière la BMW lauréate, le combat a fait rage entre Audi et Mercedes. Et la SLS AMG Rowe Racing #99 de Dusseldorp, Juncadella et Bastian était sans doute celle qu'on n'attendait pas. Alors qu'elle évoluait en 3ème position à une heure du but, la belle à l'étoile s'immobilisait, moteur cassé ! Là aussi, les larmes ont coulé. De tristesse, cette fois...



    En complétant le podium des Total 24 Hours of Spa, Audi a certes perdu, mais les R8 LMS ont démontré qu'il ne leur manque pas grand-chose. Si la #1 de Vanthoor-Rast-Winkelhock a joué de malchance en sortant de la piste samedi soir, la #2 de Stéphane Ortelli, Frank Stippler et Nico Müller a parfaitement assuré le coup en permettant à l'équipe WRT de Vincent Vosse de prendre clairement le meilleur sur le team Phoenix. Profitant des ennuis de la Mercedes #99, la R8 LMS #5 de Christian Mamerow, Christopher Mies et Nicky Thiim a superbement complété le podium, tandis que la #6 de Lotterer, Fässler et Rockenfeller a limité la casse, sans nécessairement convaincre en dépit de son équipage vedette.



    De cette catégorie Pro Cup, on retiendra encore le retrait malheureux en fin de parcours de la BMW ROAL Motorsport #9 de Zanardi, Spengler et Glock, victime d'un coup de chaud en vue de l'arrivée. Si les Bentley Continental GT3 n'ont fait que passer pour la plupart, la Nissan GT-R RJN #23 de Wolfgang Reip et les siens a fait preuve d'un sérieux jusqu'au-boutisme en ralliant l'arrivée en dépit d'une sortie de piste de Buncombe et d'inquiétudes d'ordre électrique ce dimanche. Point de salut par contre pour les nouvelles Lamborghini Huracan Grasser Racing Team, sans doute un peu jeunes, tandis que les McLaren 650 S Von Ryan Racing ont péché par des écarts de trajectoire. Mais la performance était là, et la fiabilité meilleure que celle des MP4/12C du temps passé. Prometteur.



    En Pro-Am Cup, domination attendue des Ferrari 458 Italia AF Corse et superbe victoire de la #47 de Stéphane Lémeret, Pasin Lathouras, Gianmaria Bruni et Alessandro Pier Guidi. Le pilote-journaliste belge et ses compères ont devancé le bolide similaire de Griffin, Cameron, Guedes et Rigon. Le podium était complété par la BMW Z4 Ecurie Ecosse #79 de Modell, Bryant, McCaig et Sims.



    Enfin, en AM Cup, totale domination de l'Audi R8 LMS ultra Parker Racing #25 de Loggie, Westwood, McLeod et Simonsen, qui l'a emporté devant la Porsche 997 GT3 R Attempto Racing de Häring, Konstantinou, Schmickler et Wlazik, tandis que la Ferrari 458 Italia Kessel Racing #111 de Earle, Talbot, Zanuttini et Rostan a complété le podium.



    De cette épreuve, on retiendra encore les malheurs de l'équipe Boutsen Ginion Racing, dont la BMW Z4 GT3 #15 a été totalement détruite dès samedi soir. Enorme coup de chapeau par contre pour Pascal Witmeur et l'ensemble des acteurs de l'équipe Marc VDS & Friends Racing Against Cancer. On aura l'occasion d'en reparler dans les prochains jours, mais le succès était plus qu'au rendez-vous...



    Bref, une sacrément belle édition des 24 Heures... (Vincent Franssen)"

    Vidéos:


     

     

     

     

  • Place aux reines du sport automobile du 22, 23 au 24 mai !

    10854234_932169223470568_7104463265088774708_o.jpgIl s'agit bien de l'un des plus beaux meetings de voitures historiques d'Europe. L'on pourra retrouver lors de ces 3 jours de grande fête des voitures de toutes époques qui ont marqué les esprits de plus nostalgiques d'entre nous.

    Nous y verrons: BMW 3L CSL, Ford Capri, Ford Lotus Cortina, Lola T70, Sauber Mercedes C11, Jaguar XJR14, Porsche 962, Jaguar Type E, Ferrari 250, BMW M1, Porsche 935, AC Cobra, Alfa Roméo GTA,...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Toutes les infos (tickets, engagés, timing, animations,...):

    http://peterauto.peter.fr/fr/evenement/presentation/id/83/evenement/Spa-Classic

    Vidéos:



     

     

  • 6H WEC: Audi de nouveau!

    Voici le résumé de la course tiré du site spécialisé EnduranceInfo:

    "

    Au bout du compte, c’est Audi qui gagne… Ce vieil adage se produit régulièrement aux 24 Heures du Mans mais il se produit également en ce début de saison 2015 du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. A l’issue de la course la plus rapide de l’histoire du FIA WEC, et devant plus de 50 000 personnes, Benoit Tréluyer, Marcel Fässler et André Lotterer ont imposé l’Audi R18 e-tron quattro #7. Les qualifications ont montré la suprématie des Porsche avec les trois 919 Hybrid aux trois premières places mais la course a réservé quelques mauvaises surprises au camp Porsche Team même si la marque allemande a placé deux autos sur le podium. Le Toyota Gazoo Racing a fait illusion en début de course mais à aucun moment les TS040 HYBRID n’ont pu suivre le rythme endiablé de la concurrence.

    Audi, 7, impair et gagne grâce une stratégie parfaite…

    Contrairement aux années précédentes, Audi Sport avait fait le choix de faire rouler ses R18 e-tron quattro “FIA WEC” en configuration Le Mans. Au final, seule la #7 des vainqueurs du jour n’a pas connu la moindre alerte même si Marcel Fässler s’est fait une belle frayeur suite à une mauvaise répartition des freins sur l’arrière. Il a fallu rattraper les secondes perdues sur la piste et le trio d’amis n’a pas laissé la moindre chance à leurs adversaires tant les trois ont été flamboyants derrière le volant. On fait le choix de doubler les relais avec les pneumatiques au bon moment sur la #7. Les bagarres avec la Porsche #18 ont été multiples mais toujours dans les respect de l’adversaire.

    Les deux autres Audi n’ont guère été épargnées par les soucis. La #8 de Duval/di Grassi/Jarvis a d’abord été retardée par un changement de face avant puis d’ECU. A deux minutes du terme, Oliver Jarvis s’est mis tout seul dans le bac pour terminer 7ème à 8 tours. Quant à la #9 de Rast/Bonanomi/Albuquerque, elle a échoué au pied du podium à 2 tours des vainqueurs après un arrêt imprévu pour changer la vitre gauche (une première chez Audi).

    Porsche était là mais il faudra attendre pour la victoire…

    On attendait des Porsche 919 Hybrid au rendez-vous après la 2ème place décrochée à Silverstone par Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb. Le trio doit pourtant se contenter d’une nouvelle deuxième place avec un handicap sous le damier de 13s. Pourtant, l’équipage de la #18 a tout donné en piste et même plus. Les pilotes n’ont pas hésité à aller au charbon avec même un léger contact entre Lieb et Tréluyer. Les 919 Hybrid sont rapides en ligne droite, ça on le savait déjà mais à 1h30 de la fin, l’Audi a tout de même pris le dessus avec une stratégie décalée. Ces trois là n’ont pas dit leur dernier mot. Il faudra compter sur eux au Mans.

    img_8079

    La #17 de Mark Webber, Brendon Hartley et Timo Bernhard est tout de même montée sur la dernière marche du podium malgré une pénalité de 15s suite à une escapade du Britannique (non respect des limites de course et mise en danger pour les commissaires). C’est ensuite un pépin de suspension qui a fait perdre un tour à la #17. La #19 des rookies Nico Hülkenberg, Nick Tandy et Earl Bamber a vite été ralentie après que Nick Tandy ait harponné la Porsche du malheureux Kévin Estre à Fagnes. Si la GTE a pu poursuivre sa route sans trop de souci, la LM P1 a souffert de l’avant. On attendait une pénalité pour Tandy suite à sa manoeuvre plus qu’osée mais c’est finalement Estre qui a été sanctionné d’un drive through pour non respect des drapeaux bleus et pour avoir causé la collision (?!?!?!?).

    Porsche Team a réussi ses tests d’endurance avant Le Mans mais la course reste la course. On en saura plus le mois prochain sur le potentiel des 919 Hybrid…

    Toyota Gazoo Racing invisible…

    Depuis le début des 6 Heures de Spa, les Toyota TS040 HYBRID ont été mises en difficulté et l’accident de Kazuki Nakajima suivi du changement de coque de la #1 n’a pas arrangé les choses. Les deux TS040 HYBRID ont bien essayé de donner le change durant les premiers tours mais l’équipe Championne du Monde en titre a vite perdu pied malgré quelques beaux dépassements sur la concurrence. La #1 des infortunés Buemi/Davidson a été arrêtée un bon moment pour un problème d’accélérateur. Sûr que les 5ème et 8ème positions ne vont pas réjouir l’équipe à un mois de la Journée Test des 24 Heures du Mans mais il ne faut surtout pas enterrer les Japonais. Les essais hivernaux avaient donné entière satisfaction mais actuellement Toyota Gazoo Racing est dans le dur même si l’équipe a été la première à doubler les relais avec les gommes.

    img_9512

    Une fois de plus, la course FIA WEC a tenu toutes ses promesses en LM P1 avec une lutte fratricide sur la piste entre les différentes autos. En fonction de la météo, il faut s’attendre à ce que les chronos descendent au Mans le mois prochain. Si le service communication de Nissan a suivi avec attention la course, il va falloir préparer les slogans car chez Audi, Porsche et Toyota, on ne va pas faire de cadeau  à la débutante GT-R LM NISMO qui n’est pas là pour se faire des amis. Que dire de le prestation de la CLM P1/01 si ce n’est qu’elle fait partie des trois seuls abandons de la course.

    Le classement de la course est ici

    Au championnat, Lotterer/Fässler/Tréluyer comptent 50 points, Dumas/Lieb/Jani 36 et Conway/Sarrazin/Wurz 22." (http://www.endurance-info.com/fr/spa-audi-sport-sort-victorieux-dune-nouvelle-course-fia-wec-epique/)


     

  • 6h WEC: place au spectacle avant Le Mans!

    Spa-WEC-A3-EN-120215-BD_4fa5f8.jpeg

    Après que l'impressionnant peloton du BGDC soit passé par Spa, place au championnat du monde d'endurance (WEC) pour une course de 6h, l'équivalent de 1000km. Même si l'on ne peut que regretter l'absence de la toute nouvelle Nissan LMP1, il s'agira d'une véritable bataille des constructeurs entre Porsche, Audi et Toyota en LMP1. Porsche et Toyota voudront prendre leur revanche sur la marque à l'anneau qui s'est imposée lors de la première manche à Silverstone. Cette course sert toujours de fabuleux spectacle et de dernier entraînement avant le fameux rendez-vous dans la Sarthe des 24h du Mans. En LMP2 la bagarre sera ouverte à une dizaine de prototypes. En GTE Pro, 3 constructeurs se livreront également une bagarre acharnée: Ferrari qui mène contre Porsche et Aston Martin. Même bataille avec les "amateurs" et professionnels en GTE-AM avec une Corvette C7-R pour rajouter une touche d'originalité au plateau. 

    En tout, 34 voitures se retrouveront en piste.

    Liste des engagés:

    LM P1 (9)
    1 Toyota Racing Toyota TS040 HYBRID Davidson-Buemi-Nakajima
    2 Toyota Racing Toyota TS040 HYBRID Wurz-Sarrazin-Conway
    4 Team ByKolles CLM P1/01 Trummer-Liuzzi
    7 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro Fässler-Tréluyer-Lotterer
    8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro di Grassi-Duval-Jarvis
    9 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro Bonanomi-Albuquerque-Rast
    17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid Bernhard-Hartley-Webber
    18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid Dumas-Lieb-Jani
    19 Porsche Team Porsche 919 Hybrid Hülkenberg-Bamber-Tandy
    LM P2 (10)
    26 G-Drive Racing Ligier JS P2 Rusinov-Canal-Bird
    28 G-Drive Racing Ligier JS P2 Yacaman-Gonzalez-Derani
    30 Extreme Speed Motorsports Ligier JS P2 Sharp-Heinemeier-Hansson-Dalziel
    31 Extreme Speed Motorsports Ligier JS P2 Brown-Fogarty-van Overbeek
    35 OAK Racing Ligier JS P2 Nicolet-Maris-Merlin
    36 Signatech-Alpine Alpine A450b Panciatici-Chatin-Capillaire
    38 Jota Sport Gibson 015S Dolan-Evans-Tincknell
    42 Strakka Racing Strakka-Dome S103 Leventis-Kane-Watts
    43 Team SARD-MORAND Morgan LM P2 EVO Ragues-Webb-Amberg
    47 KCMG ORECA 05 Howson-Bradley-Lapierre
    GTE-PRO (7)
    51 AF Corse Ferrari 458 GTE Bruni-Vilander
    71 AF Corse Ferrari 458 GTE Calado-Rigon
    91 Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR Estre-Müller
    92 Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR Makowiecki-Lietz
    95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE Sorensen-Nygaard
    97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE Turner-Mücke-Bell
    99 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE Rees-MacDowall-Stanaway
    GTE-AM (8)
    50 Larbre Compétition Corvette C7.R Ruberti-Roda-Poulsen
    55 AF Corse Ferrari 458 GTE Griffin-Cameron-Mortimer
    72 SMP Racing Ferrari 458 GTE Shaitar-Bertolini-Basov
    77 Dempsey Proton Racing Porsche 911 RSR Dempsey-Long-Seefried
    83 AF Corse Ferrari 458 GTE Collard-Perrodo-Aguas
    88 Abu Dhabi Proton Racing Porsche 911 RSR Ried-Al Qubaisi-Bachler
    96 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE Goethe-Hall-Castellacci
    98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE Dalla Lana-Lamy-Lauda

    En course de support, nous retrouverons les Porsche Carrera Cup anglaises ainsi que les Porsche GT3 CUp du Benelux.

    Pour toutes infos (timing, engagés, tickets,...), c'est ici:

    http://www.fiawec.com/fr/

    Vidéo du BGDC:


    Vidéo des moments forts de la 1ère course WEC à Silverstone:




     

     

  • Reprise de la saison ce week-end!

    15179_030.jpg

    Après une trêve hivernale toujours trop longue, le championnat BGDC se produira ce week-end du 4 et 5 avril dans le cadre du Trophée des Fagnes. On attend plus de 50 voitures pour cette course d'amateurs regroupant tous types de voitures de tourisme. L'entrée sera gratuite.

    En attendant, voici une vidéo du récent test-day qui a ouvert la saison 2015:


     

  • Spa Rally 13 et 14 mars: la renaissance !

     

    10805545_1742706892621098_6200075115505748299_n.png?oh=f4d0875c27beae6b545dbd968c5151ce&oe=55926B11

    Depuis 2004, après l'arrêt des Boucles de Spa modernes, le championnat de Belgique des rallyes ne s'est plus déroulés dans la ville thermale. Suite au départ des Legends Boucles vers Bastogne, la ville de Spa a conclu un accord avec DG Sport pour organiser un rallye moderne comptant pour le championnat de Belgique. Venez-y nombreux pour le spectacle et la renaissance du rallye à Spa!
    La célèbre Clémentine fait partie du programme.

    Plus d'infos et tickets ici: http://www.sparally.com/fr

    Bande annonce de l'événement:


     

  • Legend Boucles: jamais 2 sans 3...

    11015056_465726586913602_1159039371256557983_n-660x400.jpg

    Bien que les Legend Boucles se soient exilées vers Bastogne, 2 RT se sont déroulées du côté de Spa (Basse-Bodeux et Stoumont).

    L'épreuve Legend, 80km/h de moyenne, était encore une fois remportée par François Duval sur Ford Escort MK2.

    Voici le lien du résumé de l'épreuve: detail_auto-mobile?pid=54

    Quelques vidéos amateurs:




     



  • Francorchamps 2015 sous la neige...

    Voici les quelques beaux premiers clichés de cette année 2015

    1962863_882739658413525_7822846153650005143_n.jpg

    1621711_883369335017224_972675849265901475_n.jpg

    1521589_10152595259600770_4486604024016205375_n.jpg

  • Calendrier 2015 provisoire des meetings

    DSCN8902.JPG

    La saison des événements sur le tracé spadois commenceront début avril, d'ici là il faudra être patient.

    Voici le calendrier provisoire:

    AVRIL
     
    4 - 5 puce Trophée des Fagnes    
     
    MAI
     
    1 - 2 puce 6 Heures de Spa-Francorchamps WEC 1    
    8 - 9 - 10 puce Porsche Days   Lien
    22 - 23 - 24 puce Spa Classic   Lien
    29 - 30 - 31 puce World Series by Renault   Lien
     
    JUIN
     
    5 - 6 - 7 puce Spa Euro Race   Lien
    19 - 20 - 21 puce ADAC GT Master   Lien
    26 - 27 - 28 puce Spa Summer Classic   Lien
     
     
    JUILLET
     
    3 - 4 - 5 puce Bikers' Classics (moto)   Lien
    10 - 11 - 12 puce The 25 Hours VW Fun Cup   Lien
    17 - 18 - 19 puce Yougtimer Festival Spa   Lien
    23 - 24 - 25 - 26 puce Total 24 Hours of Spa   Lien
     
    AOÛT
     
    1 - 2 puce Bug Show   Lien
    8 - 9 puce 6 HEURES MOTO   Lien
    21 - 22 - 23 puce F1 BELGIAN GRAND PRIX   Lien
    30 puce Spa Cycling Challenge   Lien
     
    SEPTEMBRE
     
    4 - 5 - 6 puce International GT Open    
    12 - 13 puce Porsche Sport Cup   Lien
    18 - 19 - 20 puce Spa Six Hour (classic)   Lien
    26 - 27 puce Spa Italia    
     
    OCTOBRE
     
    2 - 3 - 4 puce Racing Festival   Lien
    10 - 11 puce 24H02CV   Lien
     
    NOVEMBRE
     
    22 puce Cyclocross Superprestige

    Légende des couleurs:

    puce : entrée payante
    puce : entrée gratuite
    puce : entrée gratuite, invitation à télécharger
    puce : invitation entrée générale à télécharger + paddocks payants
    puce : entrée générale gratuite + paddock payant

  • Audi détrône BMW après un sprint de 24h!

    10355891_10203757382389189_1429668185442787257_n.jpg

    2014 marque le 90e anniversaire des 24h de Spa. Une édition pour le moins mouvementée. Et pour cause, si la première heure de course a été plutôt sage pour tous les concurrents, mis à part quelques petits accrochages en milieu de peloton, ça se gâtait par la suite. Suite à la sortie de piste d'une Ferrari 458 du SMP Racing dans le Raidillon la course fut neutralisée. Lors de la relance plusieurs pilotes ont été surpris, ce qui a entraîné une nouvelle neutralisation. Ce qui s'est répété à 4 reprises. La course a même été neutralisée par drapeau rouge! Du jamais vu depuis l'ère du GT. 3 pilotes ont été transférés à l'hôpital de Verviers, ce qui créée une certaine ambiance d'interrogation. C'est vers 23h que l'épreuve a été relancée.

    Au bout du compte, pour la gagne, le match a opposé 2 marques allemandes: Audi et BMW. Et c'est la marque aux anneaux qui a eu le dernier mot pour 7 petites secondes à peine après 24h de course!

    C'est en fait la voiture du poleman Laurens Vanthoor bien épaulé par Rast et Winkelhock, qui est montée sur la plus haute marche.

    Deuxième, alors qu'ils menaient la course à 20 minutes de l'arrivée, les pilotes Werner, Luhr et Paltalla du Marc VDS Racing n'ont pas démérité. Effectivement, la Z4 GT3 devait composer en fin de course avec ABS et Traction Contrôle hors d'état de fonctionnement.

    C'est une autre Audi du WRT Racing Team qui complétait le podium à 1 tour, celle de Nash, Stippler et Mies.

    Mercedes et Bentley n'ont pu tenir la distance sans encombre, mais les voitures à moteur avant V8 ont terminé l'épreuve.

    En Pro-AM, victoire Ferrari pour AF Corse qui devance de plus de 30 secondes à peine le second: la BMW Z4 de l'écurie Ecosse. Comme en Pro-Cup, c'est une voiture du même team qui complète le podium, la Ferrari de Piccini.

    Enfin, en Gentlemen Trophy, c'est encore Ferrari qui rafle la mise.

    A noter:

    - qu'une seule McLaren a terminé l'épreuve, c'est le Boutsen Ginion Racing qui sauve les meubles de la marque anglaise

    - après 6h de course, la moitié a été disputée sous safety-car où drapeau rouge

    - lors du drapeau rouge, plusieurs pilotes ont en profité pour sortir de leur voiture

    - la seule Lamborghini et la seule Jaguar n'ont pas passé la nuit

    - la meilleure Aston Martin se classe 10e

    - la meilleure Bentley se classe 13e

    - la meilleure Porsche se classe 18e

    - la meilleure Nissan se classe 25e

    Vidéos: