• Test day du mois de mars

    La saison 2017 commence tout doucement à se mettre en marge. Mi-mars, différentes équipes ont pu venir se préparer sur le circuit.

    Voici de quoi se mettre l'eau à la bouche:


    Quelques caméras embarquées, on notera un nouveau mur de protection côté intérieur entre le virage de Bruxelles et le Speaker Corner, ainsi que de nouveaux vibreurs au virage Paul Frère:




     

  • 3e édition du Spa Rally sous la pluie...

    Pour sa 3e édition, le Spa Rally s'est déroulé dans des conditions dantesques, excepté le vendredi soir, où les deux spéciales de Eau Rouge et Ster permettaient aux concurrents de s'affronter sur un terrain sec.

    Ces deux spéciales empruntaient certaines portions du circuit.

    On regrettera légèrement le manque d'accès au circuit pour voir ces spéciales. En effet, les paddocks étaient interdits au public, ce qui réduisait ce dernier à se masser dans les tribunes...

    Vidéo:

     

  • Kris Princen s'impose à domicile

    Voici le compte rendu proposé par Vincent Franssen sur le site speedactiontv.be:

    "

    Alors qu'il s'était construit une avance presque confortable lors des deux premières boucles du Rally van Haspengouw, Kris Princen (Skoda Fabia R5) a laissé la vedette à Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5) et Kevin Abbring (Peugeot 208 T16 R5) lors des quatre dernières spéciales, concédant chaque fois une poignée de secondes. Pas de rebondissement néanmoins, puisque l'ex-officiel Peugeot a bel et bien imposé le bolide tchèque issu des ateliers de BMA, mais avec un avantage réduit à 4"8 au bout des 12 spéciales ! Princen a-t-il un peu trop assuré, notamment dans la dernière spéciale ? Le communiqué officiel nous l'apprendra, mais quoi qu'il en soit, après les Legend Boucles à Bastogne le week-end dernier, l'équipe de Bernard Munster poursuit sur sa lancée victorieuse. Quant à Kris, il s'impose bel et bien comme le favori de la compétition nationale 2017... 

     

    Avec deux scratches chacun dans cette dernière boucle, Verschueren et Abbring ont tout donné, et le pilote belge est parvenu à rester devant la Hollandais pour 8"2, offrant un doublé à une marque Skoda qui n'est plus représentée de manière officielle par son importateur. Les Fabia R5 ont donc pris le meilleur sur une 280 T16 R5 que l'on sait moins performante, preuve à l'appui, même s'il faut aussi tenir compte d'une petite erreur dans l'ES3... 

     

    Les retraits de Benoît Allart (Skoda, sortie) et Polle Geusens (Ford, sortie) ont fait les affaires de Bert Cornelis (DS 3 R5), renvoyé à plus de 3 minutes, mais 4ème du classement général devant la Mini John Cooper Works RRC de Guino Kenis (+4'38"6) et la Skoda Fabia R5 de Melissa Debackere (+5'39"5), qui a laissé du temps dans un écart de trajectoire. 

     

    A noter les 7ème et 8ème places au général de Franky Boulat (BMW M3) et de Christophe Verstaen (Opel Astra Kit-Car), qui ont devancé la Mitsubishi Lancer EvoX de Steve Vanbellingen, tandis que Jonas Langenakens, sur un bolide similaire, termine très attardé, conséquence d'une sortie de route en début de course. A noter le top 10 final et la victoire en RC3 du Champion ASAF FWB 2016 Bastien Rouard (DS 3 R3T), que d'aucuns n'attendaient sans doute pas à ce niveau de classement. 

     

    Guillaume de Mévius (Peugeot 208 R2) a dominé en RC4, s'imposant devant les Ford Fiesta R2 de Vermeire et Pacolet. En Historic, la bagarre a été serrée jusqu'au bout entre Gunther Monnens (Ford Escort MK2) et Robin Maes (BMW M3), 3"3 séparant les deux bolides au final, à l'avantage du plus ancien, l'Escort MK2... Stefaan Prinzie (Opel Ascona 400) a complété le podium.  

     

    Une petite semaine après les Legend Boucles à Bastogne, ce Rally van Haspengouw a été synonyme de coup d'envoi 'gentil' du Belgian Rally Championship, en attendant l'étape spadoise, qui sera caractérisée par un plateau plus étoffé. (Vincent Franssen)

    Vidéo: