• Spa Classic, un millésime fabuleux !

    Malgré un vendredi exécrable d'un point de vue météo, le Spa Classic 2017 fut un tout grand millésime, si pas le meilleur personnellement.

    En effet, chaque année Peter Auto met tout en oeuvre pour proposer des meetings de qualités.

    Les plateaux présents ont permis de voir à l'oeuvre des majestés du sport automobile, voici une liste non exhaustive: Ferrari 512 M, Mercedes C11, Chrysler Viper GTS-R, BMW 3.0 CSL, BMW M1, Porsche 935 Turbo, Ferrari 312 PB, Jaguar XJR12, Shelby Cobra, Ferrari 250 LM, Jaguar Type E, Maserati 300 S, Mercedes 300 SL, Ford Capri, Maserati MC12,...

    Vidéo:


    S'il fallait trouver quelques éléments à faire progresser pour 2018:

    - l'accès interdit à l'entrée pour les vélos

    - le manque de communication pour la dernière course qui a été retardée de près de 20 minutes

    - peu de temps de roulage pour les global endurance legends

     

  • Cap sur le Spa Classic (19 au 21/05)

    spa classic.jpg

    2 semaines après le championnat du monde d'endurance (WEC), ce sont les prédécesseurs de ces voitures qui se produiront lors du Spa Classic.

    2017 sera déjà la 7e édition de cet événement, qui chaque année propose des plateaux incroyables. Ils seront 9, et nous allons les détailler.

    1) Heritage Touring Cup:

    Depuis 2013, l'organisateur a voulu mettre l'accent sur la catégorie Tourisme du milieu des années 60 au milieu des années 80. L'âge d'or des 24h de Francorchamps sous l'ère Tourisme. Les reines de ce plateau sont notamment les BMW et Ford sous toute lors déclinaison: BMW 3.0 CSL, BMW 635 CSI, BMW M535, BMW 2002 TI, Ford Capri, Ford Escort.

    Quelques originalités pimenteront ce plateau riche du quarantaine de bolides comme: Opel Commodore, VW Scirocco, Volvo 240T,...

    Enfin la magie du Spa Classic est de pouvoir replonger dans l'ambiance des 24h de Spa, puisque la 1ère course de déroulera en début de soirée (18h), et la seconde en pleine nuit (22h50).

    Vidéo de 2016:


    1

    2) GT1, Euro Formule 2 et Formula Vee:

    mclaren-f1-gtr-021-1997_trans-atlantic-prototype-challenge_christian-glasel-ralf-kelleners_spa-6-hours_110923_img_0907.jpg

    Le GT1 est la grande nouveauté de 2017 puisque l'Euro Formule 2 et la Fomula Vee existaient déjà et font un retour sur le circuit.

    Même si l'esprit classic n'est pas totalement respecté avec le GT1, il s'agit tout de même pour les amoureux des Gran Tourisme des années 90 et 2000 de retrouver l'ancien BPR et Fia-GT pour des séances de démonstration. Le plateau sera également complété par des Ultracars type: McLaren P1 GTR, Pagani Zonda, Ferrari FXX,...

    Les voitures étant invitées, il n'est pas possible d'établir une liste des engagés, que l'on espère nombreux.

    _PP13748300-174-crop.jpg

    L'Euro Formule 2 regroupe les Formule 2 des années 1970 où certains grands pilotes ont débuté comme: Jacky Ickx, Clay Regazzoni, Jean-Pierre Jarier, René Arnoux,...

    2 courses sprint de 20 minutes seront disputées avec des pilotes qui risquent de ne pas ménager leur monture: Christophe Van Riet, Martin O' Connell, Martin Stretton,... Ils seront 15.

    3) Le Group C Racing:

    Porsche 962, Jaguar XJR12 et XJR14, Spice, Mercedes C11, Rondeau,... Il s'agira certainement du plateau le plus rapide du week-end avec une vingtaine de sports-prototypes des années 80 et 90, les voitures les plus proche des dernières LMP1. Spectacle visuel et sonore garanti.

    Vidéo de 2016:


    4) Le Trofeo Nastro Rosso :

    Le trophée du ruban rouge n'est certes pas le plateau le plus fourni avec ses 18 engagés, mais il permet d'admirer incontestablement les plus belles italiennes ou conceptions italiennes: Ferrari 250 GTO, Ferrari 250 LM, Ferrari 250 SWB, Ferrari 275 GTB, Bizzarrini 5300 GT, Afla Romeo Giulietta, Maserati 300 S,...

    Vidéo:


    5) Le Sixtie's Endurance

    Ce plateau sera le plus fourni et confronteront les concurrents à une course d'endurance de 2h en début de soirée samedi (20h), avec une arrivée nocturne. Les meilleurs pilotes se fronteront sur Shelby Cobra, Shelby Daytona, Jaguar E-Type, Porsche 904. Pas moins d'une septantaine de bolides prendront part à cette course avec beaucoup de diversités: Lister Jaguar, Porsche 911, Ford Mustang, Lotus Elite, Lotus Elan, TVR, Marcos, MG,...


    6) Les Classic Endurance Racing 1 & 2:

    Crée en 2004, les classic endurance racing sont scindés en 2 groupes: l'un étant réserve pour les GT de 1966 à 1974 et Protos de 1966 à 1971 (CER1), et l'autre pour les GT de 1975 à 1981 et Protos de 1972 à 1981 (CER2).

    En CER 1, plus de 40 autos fouleront la piste, avec: Ferrari 512, Lola T70, Ford F3L P68, Porsche 911, Chevron B16, Chevrolet Corvette,...

    En CER 2, on retrouvera une trentaine d'autos, parmi lesquelles: Ferrari 512 BB LM, Ferrari 312 PB, Porsche 935 Turbo, Lola T292, Lancia Beta Monte Carlo Turbo, BMW M1, ...

    Enfin, le Spa Classic sera un lieu de divertissement pour tous avec pas mal d'animations dans le paddock: mur de la mort, scalextric, exposants, clubs, vente aux enchères Bonhams, neo retro,...

    Vidéo de l'édition 2016:


    Pour plus d'info: 

    spa classic 2017

     

     

     

     

     

  • Et de 2 pour Toyota!

    wec 2017.jpg

    Avant toutes choses, il est utile de souligner les efforts fournis par le circuit de Spa-Francorchamps et l'organisateur du WEC. En effet, les facilités se sont développées avec les années au circuit:

    panneaux indiquant la direction et le temps nécessaire pour aller aux différents virages, de nombreux sacs poubelles, sonorité autour du circuit améliorée (même si des efforts doivent encore être faits),...

    Du point de vue de l'organisateur: les courses de Porsche, TCR et Formula V8 proposaient des courses sprints musclées, accès tribunes et paddocks compris dans le prix, show des avions de la défense nationale, hymne nationale chanté avant le départ, beaucoup d'activités dans le village paddock,...

    Enfin, voici le résumé proposé par Vincent Franssen sur Speedactiontv concernant les 6h WEC à Spa:

    "La saison 2017 d'endurance est-elle celle de Toyota ? On le saura après les 24 Heures du Mans, mais le constructeur nippon vient de marquer un deuxième point important en s'illustrant aux 6 Heures de Spa après avoir conquis les 6 Heures de Silverstone. Mieux, dans nos Ardennes, les TS050 Hybrid ont même réalisé le doublé, avec la #8 de Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima qui a croisé le drapeau à damier avec l'avance minimaliste de 1"9 sur la #7 de Mike Conway et Kamui Kobayashi, le Nippon s'étant fendu d'une superbe remontée dans les derniers moments de l'épreuve, alors que la pluie avait fait son apparition à Francorchamps. 

     

    Porsche doit dès lors se contenter de la 3ème place finale, avec la #2 de Brendon Hartley, Earl Bamber et Timo Bernhard, qui a perdu la course en ne pouvant éviter un contact avec une Alpine A470 LMP2, de quoi l'obliger à repasser par la pitlane pour un changement de capot avant. Quand on sait que le bolide de Stuttgart termine à 35 secondes de la Toyota lauréate, on doit avoir des regrets dans le clan allemand.

     

    Si la Porsche d'André Lotterer, Nick Tandy et Neel Jani a terminé au 4ème rang à 1'25", la troisième Toyota, la #9 de Nicolas Lapierre, Stéphane Sarrazin et Yuji Kunimoto, équipée du package aéro du Mans, a concédé deux tours en 5ème position.

     

    Triplé des Oreca 07 et assimilées en LMP2, avec la #26 G-Drive de Roman Rusinov, Alex Lynn et Pierre Thiriet qui l'a emporté devant la Vaillante Rebellion #31 de Bruno Senna, Nicolas Prost et Julien Canal, et l'Oreca #38 Jackie Chan DC Racing de Ho Pin Tung, Oliver Jarvis et Thomas Laurent.  

     

    Domination Ferrari en GTE Pro, avec le doublé des 488 GTE AF Corse, la #71 de Sam Bird et Davide Rigon devançant la #51 d'Alessandro Pier Guidi et James Calado. Ford se console avec la 3ème place pour la GT #66 de Stefan Mücke, Olivier Pla et Billy Johnson, tandis que la première Porsche 911 RSR, celle de Fred Makowiecki et Richard Lietz, doit se contenter de la 5ème place.

     

    Aston Martin a une fois encore pris la classe GTE Am à son compte, avec la Vantage #98 de Pedro Lamy, Paul Dalla Lana et Matthias Lauda, qui a devancé la Porsche 911 RSR #77 Dempsey Proton de Matteo Cairoli, Christian Ried et Marvin Dienst, et la Ferrari 488 GTE Clearwater Racing de Matt Griffin, Keita Sawa et Weng Sun Mok"

    Rendez-vous au Mans pour la revanche de Porsche !

    Vidéo de la course:


     

    Le classement:

    classement wec.png

     

     

  • L'esprit du Mans arrive dans nos Ardennes...(4/05 au 6/05)

    WEC SPA Affiche A4 BD_2ce1a3.jpeg

    Du jeudi 4 au samedi 6 mai (et non le dimanche 7), le prestigieux championnat du monde d'endurance, le FIA WEC, débarque à Spa pour une course de 6h.

    6h de sprint, où Porsche et Toyota se battront pour la gagne mais aussi en vue de préparer les 24h de Mans, l'apothéose du championnat.

    Contrairement à la manche d'ouverture de Silverstone, 6 prototypes de la catégorie seront présents. En effet, Toyota apportera une voiture supplémentaire à Spa.

    La catégorie LMP2 est la plus fournie et la bataille fera rage entre les 3 constructeurs que sont Oreca, Alpine et Ligier. Une catégorie où des pilotes de renommé s'affronteront, jugez plutôt: Collard, Petrov, Beche, Rusinov, Prost, Senna, Chandhok, Dumas, Jarvis,...

    En GT, 13 voitures seront sur la piste dont 8 dans la catégorie PRO. Une impitoyable bataille se déroulera entre les toutes nouvelles Porsche et Ferrari, Ford, Aston Martin.

    3 autres disciplines se produiront sur le circuit: le TCR International, la Porsche Carrera Cup et les World Series Formula V8 3.5L, de quoi passer un samedi animé !

    Pour toutes infos(timing, engagés) et tickets, c'est ici:

    Infos et tickets

    Les moments forts de la 1ère manche: