automobile

  • Un Condroz riche en rebondissements !

    Voici le résumé proposé par Vincent Franssen sur son site speedactiontv :

    "Les deux dernières spéciales du 44ème Rallye du Condroz, tombées dans l'escarcelle de Kevin Abbring (Peugeot 208 T16 R5), n'y ont rien changé, Kris Princen et Peter Kaspers (Skoda Fabia R5) ont remporté l'ultime manche du Championnat de Belgique des Rallyes avec un avantage de 27"2 sur le Hollandais du clan Peugeot Belgique Luxembourg, que nous avions tout de même annoncé à l'abandon hier après de sérieux problèmes d'embrayage. Pour le duo vainqueur sous les couleurs de BMA, il s'agit d'une bien belle manière de conclure une compétition qu'ils avaient décidé d'abandonner il y a quelques semaines à peine. Il est des revirements qui aboutissent à des résultats plus que positifs... 

    Mais le plus heureux du week-end était assurément Vincent Verschueren, dont la 3ème place a suffi pour lui permettre de décrocher le titre de Champion de Belgique des Rallyes 2017. Une consécration pour celui qui avoue avoir eu des posters de Freddy Loix dans sa chambre d'adolescent, et dont les progrès en quelques années à peine ont été incroyables. Belle récompense également pour le clan GoDrive de Gaby Goudezeune, qui mérite assurément cette couronne. 

    Derrière ces hommes forts du Condroz 2017, la bataille a été royale, et Adrian Fernémont (Ford Fiesta R5) a finalement pris l'ascendant sur un Bruno Thiry dont la découverte de la DS 3 R5 a été tout simplement bluffante, avec Stéphane Prévot à sa droite. Pour Fernémont, quelques jours après la naissance d'une petite Lola, c'était Papa Noël avant l'heure... 

    En manque de kilomètres, Bertrand Grooten a pris la mesure de la Skoda Fabia R5 pour compléter méritoirement le top 6, reconnaissant qu'une petite épreuve de préparation n'aurait pas été superflue. Il a devancé un Xavier Bouche (Skoda Fabia R5) victime d'une sortie de route dans l'avant-dernière spéciale (qui est arrivé au bout avec un bolide privé de calandre...), l'Allemand Mark Wallenwein (Skoda Fabia R5) qui voulait découvrir ce Condroz dont on lui avait tellement parlé, un Kevin Demaerschalk (DS 3 R5) pour lequel tout n'a pas été simple, et un Cédric De Cecco (Peugeot 208 T16 R5) une fois encore malchanceux... dès les premiers kilomètres. Belle 11ème place pour Etienne Monfort (Skoda Fabia R5), qui s'est offert un week-end dans la cour des grands, David Bonjean (Citroën C4 WRC) victime d'une perte de capot coûteuse en temps dès samedi matin, Davy Vanneste (Ford Fiesta R5), Olivier 'Flash' Collard, fidèle à la Mitsubishi Lancer Evo10, et Anthony Martin, qui avait tenté le pari de la Peugeot 207 S2000. Le duel entre ces deux derniers valait d'ailleurs la peine d'être suivi d'un bout à l'autre de ce dimanche. 

    A noter l'abandon de François Duval (DS 3 R5) dans l'ES16, victime d'un bris d'amortisseur... 

    Victoire autoritaire en RC4 du jeune Sébastien Bedoret (Peugeot 208 R2), qui loupe le titre Junior BRC pour cause de trop grand nombre de neutralisations, 20ème place pour la Porsche 997 GT3 rescapée de John Wartique, qui s'en est somptueusement tiré dans des conditions difficiles, et succès en Historique pour la Ford Escort MK2 d'Hubert Deferm, décidément inusable... On aura l'occasion d'en reparler. 

     

    Rideau sur ce Condroz 2017 d'excellente facture, quoiqu'un peu court aux goûts de beaucoup... "

    Vidéo du samedi ici:


  • 13 ans plus tard à la chicane BUS-STOP

    Grâce au nouveau championnat Masters Endurance Legends, il a été possible de voir l'évolution du circuit au niveau de la chicane BUS-STOP avec la même voiture: la Ferrari 550 Maranello GT1.

    Mis à part le magnifique son V12 de la Ferrari, tout a changé !

    La chicane elle-même a été inversée...


  • Retour sur quelques vidéos du Spa Six Hours

    Alors que l'on commence tout doucement à entrer dans la période creuse de l'automne, voici quelques vidéos supplémentaires du Spa Six Hours meeting 2017:












  • Ces V10 qui chantent sur Spa

    Lors des Masters Endurance Legends (la nouvelle série badgé Masters Historic Racing) ce week-end dernier à Spa, on a pu revoir en piste des anciens prototypes ayant participé aux 1000km de Spa.

    Si certes ces voitures ne sont pas pas à proprement parler des historiques (2002 et 2007), c'est avec grand plaisir qu'une Pescarolo LMP1 et une Dallara SP1 ont pu mettre en valeur leur V10.

    Leur moteur sont tous deux des V10 Judd, mais l'un étant un 5,5L (pour la Pescarolo) et l'autre un 4L (pour la Dallara).

    Voici ce que cela donne en images et avec le son:



  • Spa Six Hours 2017 : une 25e édition qui a tenu toutes ses promesses !

    Voici quelques vidéos qui résumeront très bien ce fabuleux meeting:





  • Embarquez à bord d'une Ferrari 550 Maranello GT1 sur Spa !

    Je vous emmène pour le tour de qualification à bord de la Ferrari 550 Maranello GT1 châssis ZFFZR49B000108612 (05) pilotée par Steve Zacchia lors des Masters Endurance Legends (Spa Six Hours 2017)


  • Un rendez-vous à ne pas manquer : les Spa Six Hours !

    DSC00927.JPG

    Organisation phare de l’équipe Roadbook, Spa Six Hours s’est imposé au fil des éditions comme un incontournable du calendrier international des compétitions historiques sur circuit. Le millésime 2017, programmé les vendredi 15, samedi 16 et dimanche 17 septembre, et qui constituera déjà la 25ème édition, ne risque pas de faire exception, avec bien sûr la course phare des Spa Six Hours Endurance le samedi en soirée, mais aussi une liste de séries internationales de haut vol, pour un total de plus de 650 bolides en piste. Formule 1, protos, GT, voitures de sport et de tourisme, tout le monde y trouvera son compte, ce qui explique l’engouement exceptionnel pour ce rendez-vous…

    « Au fil des éditions, nous nous sommes rendus compte que les pilotes, qu’ils soient professionnels, amateurs ou gentlemen-drivers, veulent être présents afin de faire la course, expliquent Alain Defalle et Vincent Collard, chefs d’orchestre de Spa Six Hours. Ce qui signifie que l’aspect ‘pure racing’ prend clairement le dessus. Nous avons dès lors tout mis en œuvre pour surfer sur cette vague, en proposant un meeting aussi intense que prestigieux, qui se caractérisera par des plateaux très sympathiques… »

    Avec bien sûr au sommet de cette pyramide les Spa Six Hours Endurance, dont le départ sera donné samedi 16 sur le coup de 16 heures, avec quelque… 120 voitures partant à l’assaut du Raidillon. Ford GT40, Jaguar E-Type, Shelby Cobra, Ford Mustang, Ferrari 250 GT, les légendes du sport automobile seront plus que jamais de la partie, avec une pléiade de pilotes de réputation internationale. Un sacré spectacle en perspective…

    « Preuve de l’image ‘pure racing’ de Spa Six Hours, deux nouvelles séries de prestige font leur apparition à l’affiche de l’événement, poursuivent Alain Defalle et Vincent Collard. Avec le Jaguar Classic Challenge, organisé par la maison-mère, qui permettra au public d’apprécier une appréciable quantité de Jaguar d’antan en piste. Type C, D, E et autres seront les reines de la fête. Quant aux Masters Endurance Legends, ils verront s’affronter des protos qui ont écrit l’histoire de l’endurance jusqu’à l’apparition des premiers bolides de type LMP. Un plateau qu’on se réjouit de découvrir… »

    Avec les anciennes F1 du FIA Masters Historic Formula One Championship, les voitures de Grand Prix de l’Historic Grand Prix Cars Association, les fabuleux protos des Masters Historic Sports Car Championship, les voitures de tourisme et autres voitures de sport, éclectisme et qualité feront plus que jamais bon ménage sur le plus beau circuit du monde.

    Quant à la FBVA, très officielle Fédération Belge des Véhicules Anciens, elle a depuis belle lurette fait de Spa Six Hours son événement majeur en Belgique. Dès le jeudi 14 septembre, un Warm-Up permettra aux membres d’enchaîner les tours de piste avec leurs propres classic cars, tandis que le P14 sera une fois encore réservé aux véhicules de plus de 25 ans d’âge, et que la rotonde de la Maison FBVA, en fait les salons de l’Eau Rouge, sera transformée en salle de cinéma, avec la projection de films d’époque en lien direct avec le sport automobile.

    Vous l’avez compris, Spa Six Hours 2017 promet d’être un nouveau temps fort pour les fans de voitures de course à l’ancienne.

    Infos complètes sur le site: www.spasixhours.com

    Vidéos des précédentes éditions:




     

  • Le Deutschland rallye, il y a 15 ans...

    Voici deux vidéos d'archives, l'une parle de l'ADAC Deutschland Rallye 2002 (émission Moteurs Club RTL), et l'autre de la course de côte luxembourgeoise de Nommern qui a malheureusement disparue (émission Champion's RTBF)...



  • Quelques vidéos du Monza Historic 2017

    Se déroulant fin juin sur l’Autodromo Nazionale di Monza, le Monza Historic rassemblait les habituels plateaux de Peter Auto.

    Je vous propose 2 vidéos embarquées de cet événement:

    En Shelby Cobra (Sixties Endurance):


    En Toj SC204 aux fameuses couleurs de Jägermeister (Classic Endurance Racing 2):


     

  • Cap sur le Spa Classic (19 au 21/05)

    spa classic.jpg

    2 semaines après le championnat du monde d'endurance (WEC), ce sont les prédécesseurs de ces voitures qui se produiront lors du Spa Classic.

    2017 sera déjà la 7e édition de cet événement, qui chaque année propose des plateaux incroyables. Ils seront 9, et nous allons les détailler.

    1) Heritage Touring Cup:

    Depuis 2013, l'organisateur a voulu mettre l'accent sur la catégorie Tourisme du milieu des années 60 au milieu des années 80. L'âge d'or des 24h de Francorchamps sous l'ère Tourisme. Les reines de ce plateau sont notamment les BMW et Ford sous toute lors déclinaison: BMW 3.0 CSL, BMW 635 CSI, BMW M535, BMW 2002 TI, Ford Capri, Ford Escort.

    Quelques originalités pimenteront ce plateau riche du quarantaine de bolides comme: Opel Commodore, VW Scirocco, Volvo 240T,...

    Enfin la magie du Spa Classic est de pouvoir replonger dans l'ambiance des 24h de Spa, puisque la 1ère course de déroulera en début de soirée (18h), et la seconde en pleine nuit (22h50).

    Vidéo de 2016:


    1

    2) GT1, Euro Formule 2 et Formula Vee:

    mclaren-f1-gtr-021-1997_trans-atlantic-prototype-challenge_christian-glasel-ralf-kelleners_spa-6-hours_110923_img_0907.jpg

    Le GT1 est la grande nouveauté de 2017 puisque l'Euro Formule 2 et la Fomula Vee existaient déjà et font un retour sur le circuit.

    Même si l'esprit classic n'est pas totalement respecté avec le GT1, il s'agit tout de même pour les amoureux des Gran Tourisme des années 90 et 2000 de retrouver l'ancien BPR et Fia-GT pour des séances de démonstration. Le plateau sera également complété par des Ultracars type: McLaren P1 GTR, Pagani Zonda, Ferrari FXX,...

    Les voitures étant invitées, il n'est pas possible d'établir une liste des engagés, que l'on espère nombreux.

    _PP13748300-174-crop.jpg

    L'Euro Formule 2 regroupe les Formule 2 des années 1970 où certains grands pilotes ont débuté comme: Jacky Ickx, Clay Regazzoni, Jean-Pierre Jarier, René Arnoux,...

    2 courses sprint de 20 minutes seront disputées avec des pilotes qui risquent de ne pas ménager leur monture: Christophe Van Riet, Martin O' Connell, Martin Stretton,... Ils seront 15.

    3) Le Group C Racing:

    Porsche 962, Jaguar XJR12 et XJR14, Spice, Mercedes C11, Rondeau,... Il s'agira certainement du plateau le plus rapide du week-end avec une vingtaine de sports-prototypes des années 80 et 90, les voitures les plus proche des dernières LMP1. Spectacle visuel et sonore garanti.

    Vidéo de 2016:


    4) Le Trofeo Nastro Rosso :

    Le trophée du ruban rouge n'est certes pas le plateau le plus fourni avec ses 18 engagés, mais il permet d'admirer incontestablement les plus belles italiennes ou conceptions italiennes: Ferrari 250 GTO, Ferrari 250 LM, Ferrari 250 SWB, Ferrari 275 GTB, Bizzarrini 5300 GT, Afla Romeo Giulietta, Maserati 300 S,...

    Vidéo:


    5) Le Sixtie's Endurance

    Ce plateau sera le plus fourni et confronteront les concurrents à une course d'endurance de 2h en début de soirée samedi (20h), avec une arrivée nocturne. Les meilleurs pilotes se fronteront sur Shelby Cobra, Shelby Daytona, Jaguar E-Type, Porsche 904. Pas moins d'une septantaine de bolides prendront part à cette course avec beaucoup de diversités: Lister Jaguar, Porsche 911, Ford Mustang, Lotus Elite, Lotus Elan, TVR, Marcos, MG,...


    6) Les Classic Endurance Racing 1 & 2:

    Crée en 2004, les classic endurance racing sont scindés en 2 groupes: l'un étant réserve pour les GT de 1966 à 1974 et Protos de 1966 à 1971 (CER1), et l'autre pour les GT de 1975 à 1981 et Protos de 1972 à 1981 (CER2).

    En CER 1, plus de 40 autos fouleront la piste, avec: Ferrari 512, Lola T70, Ford F3L P68, Porsche 911, Chevron B16, Chevrolet Corvette,...

    En CER 2, on retrouvera une trentaine d'autos, parmi lesquelles: Ferrari 512 BB LM, Ferrari 312 PB, Porsche 935 Turbo, Lola T292, Lancia Beta Monte Carlo Turbo, BMW M1, ...

    Enfin, le Spa Classic sera un lieu de divertissement pour tous avec pas mal d'animations dans le paddock: mur de la mort, scalextric, exposants, clubs, vente aux enchères Bonhams, neo retro,...

    Vidéo de l'édition 2016:


    Pour plus d'info: 

    spa classic 2017